• Santiago(Praia)

    Lundi 15 décembre :

     A nouveau  à bord de notre 4x4, cette fois- ci nous prenons la direction du nord de l’île, le paysage est assez désertique et nous roulons au dessus de falaises abruptes nous traversons quelques villages perdus, mais malgré tout peuplés ; pas grand-chose à voir de ce côté ; nous redescendons sur Praia car nous devons y faire le plein avant la traversée vers le Brésil ;

                   

    Mardi 16 Décembre :

      Départ 11h45 pour Praia ou nous devons faire les papiers de sortie,le plein de gasoil.

    Arrivée 6h après au départ vent de travers, puis du près pendant quelques heures avant d’arriver. Bon mouillage donc belle nuit en perspective.

     Mercredi 17,Jeudi 18,Vendredi 19 Décembre :

     Journées passées à la préparation du bateau : récupération de nos papiers, dernières courses (nous avions oublié l’eau à boire nous en prendrons 60litres pour la traversée ; petit tour sur le marché africain « Sucupira » ou il y a de tout : poulet vivants côtoyant les vêtements, les  poissons,et de l’artisanat au milieu des épices ; très coloré , vivant et bruyant ce marché.

    sur le marché de Praia

    Nous avons décidé de ne pas aller sur l’île de Fogo « nom qui veut dire feu » et il en est question puisque le volcan « Pico de Fogo » est entré en irruption il y a maintenant 20 jours , il a déjà ensevelie la ville de « Cha das Caldeiras » et les autorités locales déconseille le débarquement. Nous verrons bien de toute façon nous passons devant cette île pour nous rendre sur Brava qui sera la dernière île de notre périple au  Cap Vert cette île est surnommée « l’île du bout du monde » elle est très peu touristique et paraît-il très accueillante. C’est là que nous fêterons Noël.

     Vendredi, ce matin à notre très grande surprise nous nous apercevons que nous avons eu de la visite sur le bateau, cette nuit pendant notre sommeil ; heureusement que nous dormions car ils ne  sont  certainement pas venus les mains dans les poches ; résultat ils nous ont pris nos euros et nos escudos dans le portefeuille sur la table à carte. Mais ils nous ont laissé nos papiers et la vie sauve !

    Ils sont passés par un petit hublot par lequel Bernard passe à peine, la prochaine fois nous seront plus vigilants ; il n’y a pas grand-chose à faire car la police est corrompue et ne lèvera pas le petit doigt. Nous sommes un peu amère car à chaque fois nous leur avons dédommagé leurs services pour l’aide apportée avec l’annexe lors des débarquements à la plage ; ils ne sont pas tous mauvais, nous avons également rencontré des personnes honnêtes. Gare au Brésil !! Départ prévu Samedi 20 Décembre pour Brava

     

    « Santiago (suite)quelques photos »
    Google Bookmarks Blogmarks