• ballade sur Sao Vicente

    Dimanche 23 novembre

    Nous devions lever l’ancre, mais tout compte fait nous sommes encore là, et ce matin nous avons négocié un tour de l’île avec un rasta qui sera notre guide. Donc, nous voilà partis pour la journée dans un beau 4X4 rouge flambant neuf ; les femmes à l’intérieur et les hommes dans la benne, mais dur-dur pour leurs postérieurs !.

    ballade sur Sao Vicente

      notre guide et le 4X4 rouge

     

     

     

     

     

    Nous quittons Mindelo, en empruntant une route pavée, comme il se doit, en direction de Calhau. Pendant le trajet, on aperçoit comme des oasis au milieu de terres arides, où se dressent des éoliennes qui servent à extraire l’eau des sous-sols.  Calhau est un village de petites maisons dans lesquelles les Mindelenses viennent le week-end ou les vacances.

    ballade sur Sao Vicente                ballade sur Sao Vicente              ballade sur Sao Vicente

                                    sur la route menant à Calhau

    ballade sur Sao Vicente             ballade sur Sao Vicente

    Direction maintenant Baia das Gatas : grande plage de sable blanc très prisée des locaux. Devant celle-ci des rochers font office de barrières, l’eau est ainsi retenue à marée basse pour former des piscines naturelles. C’est là que nous déjeunerons d’un très bon poisson grillé (garupas).

    trou du souffleur

    ballade sur Sao Vicente                     ballade sur Sao Vicenteballade sur Sao Vicente

     ballade sur Sao Vicente

     

                                                                                            ballade sur Sao Vicente                       piscines naturelles                    

                   

                                           

                              

     

     

     

     

     

     

    Notre chauffeur nous attend et nous grimpons vers le Monte Verde qui culmine à plus de 700m. A son sommet se trouve le centre névralgique des communications  avec bons nombre d’antennes et gardé par 2 bidasses. Le long de la route poussent de nombreux sisals qui servaient à fabriquer de la ficelle et maintenant des paniers vendus sur le marché. Au détour de chaque virage les points de vue sont superbes et une fois arrivée tout en haut nous découvrons la baie de Porto Grande notre mouillage et les îles avoisinantes ; Santa Luzia, Sao Nicolau, et deux petits cailloux Branco et Razo 

    ballade sur Sao Vicente                                                en montant au Monte Verde

                      ballade sur Sao Vicente

                                         ballade sur Sao Vicente

                                      ballade sur Sao Vicente

     

     

    ballade sur Sao Vicente

     

     

    sisal

     

     

     

     

     

    Nous ne nous éternisons pas car il ne fait pas très chaud, et il est déjà un peu tard, la nuit tombe vite et il faut redescendre.

    Fin d’une très belle journée.

    « L'île de Santo Antaoquelques photos »
    Google Bookmarks Blogmarks